top of page
Rechercher

Melchiade Bukuru, Directeur du bureau de liaison de l'UNCCD à New York, à la session dédiée au projet EWABELT lors de la 23e Infopoverty World Conference

Dernière mise à jour : il y a 3 jours

Le président de la session EWABELT à la 23e Infopoverty World Conference témoigne du fait que "la pauvreté et la faim ont la même géographie : les plus pauvres et les plus affamés se trouvent essentiellement dans des régions où la terre, le bien des pauvres, est dégradée".



Régarder les déclarations des intervenants


Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), 828 millions de personnes ont souffert de la faim en 2021, soit une augmentation de 22 % par rapport à 2019, due en grande partie à la pandémie de COVID-19. En outre, dans la plupart des pays, la malnutrition est la plus répandue parmi les 20 % les plus pauvres de la population. Le PAM prévoit que, d'ici 2030, près de 670 millions de personnes (8 % de la population mondiale) souffriront encore de la faim.


La faim et la pauvreté sont, dans de nombreux cas, intergénérationnelles. De nombreuses causes de malnutrition liées à la pauvreté, telles que l'insécurité alimentaire ou le manque d'accès aux services de santé, perdurent pendant plusieurs générations au sein d'une même famille ou d'une même communauté, et sont également exacerbées par le changement climatique, les conflits et les migrations forcées.


Toutes ces situations se résument généralement à trois questions clés :

  1. Un accès limité ou inexistant à une alimentation de qualité - les gens peuvent-ils trouver quelque chose à manger ?

  2. Le manque de connaissances, de compétences et de soutien pour assurer des soins optimaux aux femmes et aux enfants en particulier - en matière de santé et de nutrition, comment pouvons-nous éduquer et former les gens pour qu'ils atteignent des niveaux de sécurité alimentaire suffisants ? Mretired from the UN public service and I’m proud to remain in full shape to pursue this kind of diplomatic and international activities.

Poverty and hunger have the same geography, the poorest and the hungriest are essentially located in areas where land, the domain asset of the poor, is degraded. Poverty and hunger also have a gender. In rural areas where land is degraded women bear the brunt of desertification, land degradation and drought. This is the place to invest, this is the place where safe, secure and trustworthy artificial intelligence will be tested to positively impact livelihoods. I would like now to convene the session of our agenda to discuss the first challenging priority for artificial intelligence as regards to poverty and the eradication of hunger. I’m happy that our discussion takes place after the general assembly has set the tone and the boundaries of artificial intelligence in the recent resolution titled seizing the Opportunities of safe, secure and Trustworthy AI systems for sustainable development.

-M. Melchiade Bukuru,

Directeur du bureau de liaison de l'UNCCD à New York


En s'appuyant sur les idées qui se dégagent des déclarations des participants - restez à l'écoute pour en savoir plus ! - OCCAM a rédigé la Déclaration Finale de la Conférence, qui comprend des suggestions, des propositions et des recommandations à tous les niveaux pour faire face à un monde en constante évolution où les technologies, si orientées et réglementées de manière adéquate, pourraient être bénéfiques pour le développement socio-économique mondial en vue d'e-welfare for all, dans le respect des droits de l'homme et des principes de l'ONU.


Parallèlement, OCCAM travaille également sur le Plan d'action qui englobe toutes les instances opérationnelles qui ont émergé vers la réalisation des ODD et de l'Agenda 2030 de l'ONU, en consacrant une attention particulière aux meilleures pratiques du projet EWABELT et en promouvant des recommandations scientifiques et politiques au profit des communautés les plus défavorisées, en particulier en Afrique subsaharienne.



**


For media inquiries, please contact:

OCCAM - Observatory on Digital Communication


2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page