top of page
Rechercher

Webinaire en ligne EWA-BELT & INCiTiS-FOOD "Améliorer la production agricole : Techniques innovantes et pratiques durables - Cas d'étude du Kenya"

11 juin 2024. Les partenaires des projets EWA-BELT (GA 862848) et INCiTiS-FOOD (GA 101083790) ont participé au premier d'une série de webinaires dont l'objectif est de discuter des expériences en cours et des efforts de recherche sur les systèmes de production agricole au Kenya.


Regardez à nouveau le webinaire sur


Sous le titre "Améliorer la production agricole : Techniques innovantes et pratiques durables - cas d'étude au Kenya", les représentants des deux projets ont abordé les principaux défis et les résultats prometteurs obtenus jusqu'à présent grâce à la recherche et aux expériences sur le terrain en vue d'un avenir plus sûr, plus inclusif et plus durable des systèmes de production agricole au Kenya et en Afrique subsaharienne en général.  


S'il est vrai que les pays africains souffrent de niveaux élevés d'insécurité alimentaire et nutritionnelle, exacerbés par l'impact croissant du changement climatique sur la production agricole et la croissance continue de la population; et que les systèmes agricoles sont à un carrefour crucial, entre les systèmes d'agriculture familiale et de subsistance, les modèles intensifs conventionnels et les approches agro-écologiques émergentes, le webinaire a mis en lumière certaines techniques prometteuses et les meilleures pratiques mises en œuvre sur le terrain, avec l'implication active des agriculteurs, des chercheurs et des agents sur le terrain. Dans ce contexte, quatre thèmes principaux ont été abordés par les panélistes du webinaire, enrichissant le débat et la littérature non seulement pour la collaboration UE-UA, mais aussi pour ouvrir la voie à un changement positif du système.


En particulier, au nom du Projet EWA-BELT, Prof. Sheila Okoth, Professeure, chercheuse et consultante sur les champignons, les mycotoxines et la sécurité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux à l'Université de Nairobi, a souligné pourquoi et comment les arachides doivent être considérées et "protégées" en tant que culture cruciale au Kenya. Son intervention "Performance of selected technologies for improvement of groundnut farming in the Lake Victoria Basin" (Performance des technologies sélectionnées pour l'amélioration de la culture de l'arachide dans le bassin du lac Victoria) s'est étendue de l'origine de la culture aux essais et enquêtes sur le terrain que les chercheurs du projet EWA-BELT ont soumis à l'attention des agriculteurs, en fournissant des technologies de pré- et post-récolte capables d'augmenter le rendement et de sauvegarder les propriétés de la culture en vue d'assurer la sécurité alimentaire. Parmi les solutions proposées : l'utilisation d'engrais organiques et de fumier, la rotation des cultures, la PlatformePlantHead, les pratiques de séchage et de stockage (i.e. les sacs de stockage PICS). Dans le même ordre d'idées, Dr Noel Makete, Directrice du Centre national de recherche en sériciculture, KALRO, a présenté "The value of neglected crops in cereal legume rotations" (La valeur des cultures négligées dans les rotations de légumineuses) en présentant les activités et les résultats obtenus jusqu'à présent dans le cadre du projet EWA-BELT. En soulignant le mil (Eleusine coracana), le sorgho (Sorghum bicolor) et l'arachide (Arachis hypogaea), qui sont les cultures négligées préférées des agriculteurs, l'approche de développement technologique participatif "learning by doing" a été mise en œuvre pour les rotations de légumineuses céréalières, et en particulier pour tester l'utilisation d'engrais organiques et inorganiques, l'utilisation de bio-contrôles avant la récolte pour la gestion des mycotoxines (Aflasafe KE01), les sacs de SO2 à libération lente ainsi que la plateforme innovante PlantHead pour le diagnostic des maladies des plantes. Bien que des difficultés persistent - manque de mécanisation des procédures - certains résultats prometteurs sont déjà apparus. Entre autres, la familiarité avec laquelle certains agriculteurs sont devenus des formateurs pour d'autres agriculteurs de leur communauté témoigne du succès de l'approche employée et confirme ses avantages en matière de partage des connaissances et des capacités de formation.


Pour le Projet INCiTiS-FOOD, Prof. Dr. Arnold M. Opiyo, professeur associé à la faculté d'agriculture de l'université d'Egerton, a présenté les premiers résultats empiriques concernant l'augmentation de la production de fruits et de légumes à feuilles africains à l'aide de deux composants innovants - les excréments de la mouche soldat noire (BSF) et les boues de poisson provenant de l'aquaponie. Dans sa présentation, Prof. Opiyo a noté que dans le laboratoire vivant d'Egerton, l'approche circulaire qui consiste à ne gaspiller aucune ressource permet d'irriguer et de re-nurcir les cultures d'essai en appliquant les déjections de la mouche soldat noire et les boues de poisson sur les lits de culture. La production de niébé (Vigna unguiculata) a été privilégiée dans cette série d'expériences en raison de ses propriétés de tolérance à la sécheresse et de sa richesse en nutriments (calcium, fer, zinc et complexe vitaminique B), tandis que la production de tomates (famille des Solanacées) a été testée car il s'agit de l'une des cultures les plus produites et les plus consommées au Kenya. Les premières observations ont montré que cette approche circulaire et durable permet non seulement d'obtenir de meilleurs rendements par rapport aux pratiques agricoles traditionnelles extérieures, mais aussi de mettre en place des pratiques agricoles différentes et uniques. En addition, Dr. Ibrahim Macharia, Senior Lecturer au Département d'économie agricole de l'Université Kenyatta, a expliqué au public ce que sont les systèmes de production aquaponique, les différents types de systèmes que l'on trouve dans le Living Lab de l'Université Kenyatta, et quels sont les légumes-feuilles africains qui peuvent prospérer dans ce type d'installation. À ce stade du projet INCiTiS-FOOD, deux données différentes sur les performances de croissance des cultures, notamment la germination, le taux de croissance, la hauteur des plantes, le nombre et la taille des feuilles et le rendement total, ont été analysées pour la morelle africaine (Solanum spp), préférée pour sa teneur en nutriments et ses propriétés médicinales, et le niébé (Vigna unguiculata), préféré pour sa source de fibres alimentaires et son impact positif sur l'état de l'estomac. Grâce à un travail collaboratif et à des approches co-créatives pour des pratiques de résolution de problèmes, de la germination à la récolte, le INCiTiS-FOOD Living Lab a obtenu des résultats prometteurs pour les systèmes aquaponiques, ouvrant la voie à des pratiques agricoles innovantes en Afrique.


Compte tenu du large éventail de sujets abordés lors du webinaire, un avenir durable, plus sûr et plus inclusif des systèmes de production agricole en Afrique est possible et réalisable si la coopération et l'implication de tous les acteurs à tous les niveaux, les efforts de recherche et les investissements sont assurés. Les projets EWA-BELT et INCiTiS-FOOD sont des exemples prometteurs de cet objectif ambitieux.


Regardez à nouveau le webinaire sur



Restez à l'écoute pour le prochain webinaire sur "L'approche participative pour confirmer l'importance de l'engagement de la communauté et de la solution collaborative - Expériences du Ghana". Plus de nouvelles bientôt !



Pour en savoir plus sur les sujets abordés, contactez :

Prof. Sheila Okoth, University of Nairobi : sheilaokoth@uonbi.ac.ke 

Dr. Noel Makete, KALRO : neks2030@yahoo.com, noel.makete@kalro.org

Prof. Arnold Opiyo, Egerton University : mopiyo@egerton.ac.ke

Dr Ibrahim Macharia, Kenyatta University : macharia.ibrahim@ku.ac.ke 



**

For media inquiries:

EWA-BELT Project 

INCiTiS-FOOD Project

Website: www.ewabelt.eu

Facebook: ewabelt.project

Instagram: ewabelt_project

X: ewabelt_project

LinkedIn: showcase/ewa-belt

YouTube: occam3039

Joint YouTube channel: @sfs35

Website: www.incitis-food.eu

Facebook: Incitis-food

Instagram: incitisfood

X: INCiTiSFOOD

LinkedIn: INCiTiS-FOOD

YouTube: incitis-foodproject



1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page