top of page
OCCAM.png

Institut de recherche

OCCAM - Observatoire de la communication numérique - est une organisation à but non lucratif, créée par l'UNESCO. Il est associé au Département de l'information des Nations Unies et dispose du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). À ce titre, il dispose d'un secrétariat permanent au siège de l'ONU à New York.

Qui sommes-nous?

OCCAM est l'agence par intérim du programme Infopoverty et a promu l'Institut Infopoverty connexe à l'Université de l'Oklahoma. OCCAM a été fondée avec la mission de lutter le plus efficacement possible contre la pauvreté en utilisant les nouvelles technologies et de promouvoir des actions de développement durable dans les pays les moins avancés (PMA). Il œuvre pour soutenir les stratégies des Nations Unies pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD), anciens objectifs du Millénaire pour le développement (OMD, 2000-2015). De plus, il est engagé dans la transformation que la révolution numérique induit sur le développement mondial.

Notre expérience

Outre ses fonctions de recherche d'observatoire de la communication numérique, OCCAM se concentre également sur deux autres initiatives principales: la Conférence mondiale sur l'infopauvreté, qui se tient annuellement depuis 2001 au siège de l'ONU et le programme Infopoverty, qui recueille les suggestions opérationnelles issues de la conférence pour les transformer en activités. dans diverses parties du monde. De nombreux projets ont été lancés au fil des ans, notamment des villages TIC pour sortir les communautés les plus pauvres (ODD 1) de la pauvreté, eMedMed pour la télémédecine (ODD 3), le Centre électronique de sécurité alimentaire et sanitaire mondiale pour le développement agricole et la sécurité alimentaire (ODD 2).

Pierpaolo Saporito

link.png

Je suis président et fondateur de l'OCCAM, l'Observatoire de la communication culturelle et audiovisuelle. J'ai suivi une formation d'architecte et d'urbaniste et tout au long de mes cinquante ans d'expérience, je suis également devenu expert en communication, journaliste et directeur. Je me suis particulièrement intéressé à l'étude de la vie communautaire, avec un accent sur les pays en développement. Ma curiosité innée d'explorer le monde et d'être continuellement à jour sur les dernières innovations technologiques a conduit à la fondation de l'OCCAM. Au sein du projet EWA-BELT, en tant que Président de l'OCCAM, je suis le superviseur général des tâches assignées à l'organisation.

IMG_9364_edited.jpg

En particulier, OCCAM sera impliqué dans le WP3 pour la création de la plateforme PLANTHEAD, et dans le WP6 pour les activités de diffusion du projet, à la fois via les médias sociaux et au niveau des Nations Unies.

Simone Merafina

Simone Merafina

link.png

Je suis system analyst à OCCAM. J'ai étudié relations internationales à l'Université de Milan et en 2018 j'ai commencé mon stage de 6 mois à l'Observatoire. Au cours de mon stage, j'ai eu la possibilité de travailler avec une grande équipe, de gérer certaines questions pertinentes pour l'organisation de la XIXe Conférence mondiale INFOPOVERTY au siège de l'ONU. En 2019 j'ai passé ma dernière année de master à Paris, à SciencesPo, où j'ai eu l'opportunité de collaborer avec le CICT-IFCT à l'UNESCO. Là, j'ai participé à plusieurs réunions qui portaient sur la possibilité de mettre en œuvre l'utilisation des technologies dans les communautés rurales défavorisées.

Par ailleurs, j'ai également coordonné avec l'équipe de OCCAM la relance du Village du Millénaire des Nations Unies à Sambaina, Madagascar. Pour le projet EWA-BELT, je serai chef de projet du WP 3.1 et j'organiserai le travail pour la création de la plateforme PLANTHEAD et la gestion du site Web.

Martina Baldessin

link.png

Je suis étudiante en Master de 22 ans à l'Università degli Studi di Milano, spécialisée en économie et sciences politiques. J'ai commencé mon expérience à l'OCCAM en 2019 lors de mon premier cycle. Depuis lors, j'ai travaillé sur une série de tâches, principalement liées à l'organisation de la XXe Conférence mondiale sur l'infopauvreté, des webinaires sur l'infopauvreté et à divers événements en préparation de la 20e édition de la discussion.

Tout au long de ma carrière universitaire, j'ai été en contact avec plusieurs cultures et perspectives et j'ai hâte de travailler avec une équipe aussi internationale. Au sein du projet EWABELT, je dirigerai la coordination de l'équipe.

IMG_2252.jfif
foto linkedin 2.png

Giovanni Zanoni

link.png

J'ai récemment obtenu mon master en relations internationales à l'Università degli Studi di Milano, où j'ai rédigé une thèse sur la participation de l'Union européenne à d'autres organisations internationales. Au cours de mon parcours universitaire, j'ai eu l'occasion de passer un semestre à Prague dans le cadre du programme étudiant Erasmus. Fin 2022, j'ai commencé mon stage de 6 mois à l'OCCAM. Depuis, j'ai travaillé sur plusieurs tâches, notamment liées à l'organisation des XXII Infopoverty World Conference et de la XXV Euromediterranean Conference on Cinema. 

Depuis 2023, je travaille sur le projet EWA-BELT, où j'assiste l'équipe dans la gestion de la communication et le développement de la plateforme de diagnostic PlantHead.

Giacomo Saporito

Je suis photographe, graphiste et artiste numérique. Je collabore avec l'OCCAM sur des campagnes de communication digitale depuis 2000, en créant des affiches et des graphiques pour ses différentes activités. Je collabore avec le Conseil international du cinéma et de la télévision (CICT-IFTC) et ses activités au sein de l'UNESCO. En tant que directeur artistique de la Infopoverty World Conference, je crée les sites web www.infopoverty.net et www.occam.org ;

J'ai conçu des graphiques pour des présentations, des affiches et des expositions pour 22 éditions de la Euromediterranean Conference on Cinema, et je suis directeur artistique du Festival International de Poetry on the Lake

link.png
IMG-20201126-WA0004_edited.jpg

Depuis 2017, photographe officiel sur le tapis rouge du festival du film de Venise, réalisant des portraits très appréciés des stars, a tenu diverses expositions à Milan, Orta, Genève.

bottom of page